Vous n’êtes pas obligé de payer deux fois plus cher, et vous avez intérêt à bénéficier d’une véritable assurance ski !

Assurez-vous pour moins de 1 € par jour

Les assurances contractées à la dernière minute en station coûtent la plupart du temps deux fois plus cher que Skipassur. Nous vous proposons des tarifs adaptés exactement à votre pratique (ski de piste, fond, snowboard, kite ski, etc.), et vous payez le juste prix tout en étant parfaitement garanti pour vos frais de secours et transport, sans aucune limite de montant facturé (en France).
Les secours en montagne ne sont pas gratuits, et dès que vous faites appel à des secouristes sur une piste, il faut vous attendre à dépenser au moins 175 euros, simplement pour vous ramener au centre de secours. Si l’intervention est plus lourde, notamment avec un hélicoptère, on parle en milliers d’euros, voire dizaines de milliers...

La carte bancaire vous assure ?

C’est vrai, il y a parfois des assurances liées à votre carte bancaire... Mais en fonction du type de carte, les garanties varient énormément, et ce n’est pas quand les dépenses s’accumuleront, pour le secours, le rapatriement, la prise en charge, qu’il faudra découvrir la clause excluant votre cas. L’assurance ski a ses particularités, ses exigences, et en montagne que vous ne pouvez prendre de risque avec votre couverture.

Et votre famille ?

Vous partez avec vos enfants, des amis, des parents ? Votre carte bancaire ne les connait pas, et ne les assure pas... Avec Skipassur, vous assurez exactement qui vous voulez, nominativement. Ainsi, chacun sait qu’il sera pris en charge en cas de problème.

Du sur mesure pour l’annulation, les forfaits, la perte, le vol ou le bris du matériel ?

Oui, c’est évident ! Vos besoins ne sont pas les mêmes si vous résidez à l’hôtel ou dans un bien qui vous appartient, et vous n’avez pas forcément envie d’assurer votre matériel ou des annulations et forfaits si ce n’est pas nécessaire.

Un vrai spécialiste des assurances, c’est mieux ?

Quand il faudra résoudre dans l’urgence un problème grave, obtenir rapidement un remboursement et faire valoir efficacement vos droits, il vaut mieux que l’interlocuteur soit un professionnel de l’assurance qui gère à longueur d’année des milliers de dossiers. Vous serez bien heureux alors que l’on ne vous réponde pas « C’est l’hiver, il y a trop de dossiers, il faut attendre qu’on les traite... »